5 choses à savoir avant de visiter l’Arménie

Arménie

Publié le : 21 novembre 20225 mins de lecture

Premier pays chrétien d’Europe, l’Arménie est une destination riche par son histoire et moderne par ses nouveaux édifices. Pour un séjour excitant et des découvertes culturelles inoubliables, pliez bagage et embarquez pour cette ancienne république soviétique logée dans les reliefs montagneux du Caucase. Dans cet article, vous trouverez cinq informations à retenir pour bien préparer votre voyage.

1-La bonne période

L’hiver arménien est plutôt froid avec un été plus chaud. Ce climat continental est marqué par un contraste palpable entre les deux saisons. Quel est donc le moment idéal s’y rendre ? Sans surprise, les vacanciers choisissent de partir au printemps ou en automne et décident généralement de séjourner dans le Nord. Dans cette partie montagneuse du pays, la neige est omniprésente pendant la saison hivernale. Voilà pourquoi, il est vivement recommandé d’y aller de septembre à octobre ou d’avril à juin. Par ailleurs, cela permet d’éviter la chaleur étouffante de l’été qui caractérise ce pays. Le printemps arménien est propice aux randonnées pédestres et au cyclisme : des activités typiques de cette destination ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur terredarmenie.com.

À lire en complément : Partir en location de vacances avec son animal de compagnie : 4 conseils pour un séjour réussi

2-Le pays regorge de richesses historiques, naturelles et culinaires

Comme il s’agit d’un petit pays, une semaine suffit pour faire le tour et profiter de ses nombreux attraits. Un week-end à Erevan s’impose ! La capitale arménienne est connue pour son architecture soviétique, ses édifices gouvernementaux et ses fontaines musicales. Pour bien organiser votre séjour, vous devez consacrer une bonne partie de vos journées aux visites des monuments et des monastères. Au-delà de la richesse culturelle du pays, la nature occupe une place prépondérante. Sur votre chemin vers la vieille ville, vous pouvez profiter d’une excursion au lac Sevan et vous promener entre Dilijan et le monastère Sevanavank. Pendant votre séjour, vous aurez aussi l’occasion de découvrir les spécialités culinaires arméniennes qui attisent les convoitises. Dignes des mille et unes nuits, les plats proposés dans les restaurants promettent un dépaysement certain. N’hésitez pas à essayer les mezzés, le madzoum et les khorovadz. Côté dessert, succombez aux emblématiques halvas, baklavas, loukoums.

3-Le coût de la vie est plutôt bas

La monnaie arménienne est le Dram. Même si les cartes Visa et Mastercard sont acceptées, vous ne rencontrerez aucune difficulté à retirer de l’argent des distributeurs automatiques disponibles dans toute la capitale. Cependant, une fois dans la zone rurale, vous devez vous préparer à l’avance. Si vous prévoyez de passer quelques jours à la campagne ou à la montagne, il vaut mieux prendre de l’argent liquide avec vous. Mais de manière générale, un voyage en Arménie reste abordable. Comparés aux pays européens, les transports publics, la nourriture et les boissons ne coûtent pas cher. Plus encore, les randonnées et la majorité des activités de plein sont gratuites. Vous pouvez ainsi profiter du paysage en couple, en famille ou entre amis, faire une pause pique-nique dans un parc et prendre des photos souvenirs sans dépenser le moindre sou. Pour optimiser davantage votre budget, prenez le minibus et passez la nuit dans l’une des nombreuses auberges du pays : le rapport qualité/prix est plutôt appréciable !

4-Les déplacements sont délicats

Il faut garder en tête que les déplacements sont assez difficiles et qu’il faut bien s’y préparer. Dans certaines régions, les routes sont anciennes et mal entretenues et le manque d’infrastructures touristiques est assez palpable. Pour vous déplacer à moindre coût, il y a les fourgonnettes publiques. Plus connues sous le nom de « marshrutkas », elles sont uniquement disponibles sur les routes principales et ne peuvent assurer que les trajets aller-retour en direction de la capitale. Cependant, à Erevan, vous pouvez prendre le métro ou les taxis privés. Ces moyens de transports sont parfaits pour visiter les principaux sites historiques et touristiques.

5-Le pays n’est pas dangereux

De nombreux touristes continuent à s’interroger sur la sécurité dans ce pays. Sachez que malgré son passé houleux, il n’y a plus rien à craindre ! Vous pouvez passer un excellent séjour, partir en montage, visiter des sites chargés d’histoire et de religion, bref vivre un voyage insolite en dehors des sentiers battus, sans pour autant compromettre votre sécurité. Néanmoins, en raison de la mésentente du pays avec l’Azerbaïdjan et la Turquie, évitez de vous aventurer dans les régions frontalières. Pour vous protéger et profiter de vos vacances l’esprit tranquille, nous vous invitions à souscrire une assurance voyage, comme vous le feriez pour n’importe quelle autre destination en dehors de l’Union Européenne. Optez pour une formule standard et ajoutez des garanties en fonction des activités que vous souhaitez pratiquer.


Plan du site