Découvrez la Floride avec les enfants : excursions à Tampa

La Floride est un État américain situé dans le sud-est des États-Unis, sur la côte dite du Golfe. Elle est bordée à l’ouest par le golfe du Mexique, au nord par l’Alabama et la Géorgie et à l’est par l’océan Atlantique. C’est le troisième Etat le plus peuplé aux Etats-Unis d’Amérique après la Californie et le Texas. Avec une superficie de 170 451 km carré, Elle se classe au 22e rang des États américains. Sa capitale politique est Tallahassee, mais l’agglomération la plus peuplée est Miami, qui compte plus de 6,1 millions d’habitants.   Elle dispose de différentes attractions tels que le parc national, national canyon, area parc, Bryce canyon et Yellowstone national park. Sans oublier le parc d’orlando, le death valley, le Dakota du nord, le great smoky mountains, le Riverwalk, et le colorado.

Le centre d’intérêt de  la Floride

Pour excursion Tampa Floride, c’était un peu un rêve et beaucoup de curiosité. Lorsqu’on évoque les USA, on pense souvent aux parcs de l’Ouest américain, à New York, à la Louisiane, et puis à la Floride. Et puisqu’on était sur le territoire américain, autant en profiter. Parcourir les paysages de l’Ouest durant plus d’un mois. C’est la tête pleine d’images de ces vastes espaces sauvages, souvent déserts, que vous êtes arrivés en Floride. Autant dire que vous avez eu un choc. Car même si on s’y attendait, la Floride, c’est tout de même pas mal de béton, et encore du béton. D’autant plus lorsque l’on atterrit à Miami. Tampa présente de nombreuses attractions pour les familles et est l’une des destinations de Floride que vous pouvez atteindre sans escale avec Lufthansa. Les expériences suivantes vous attendent à Tampa et vos enfants. Avant d’arriver en Floride Tampa, vous pourrez traverser le pays en parcourant le Montana, l’Arizona, le Nevada,  et même Oklahoma en train. Une experience en floride vous permettra de passer par le Texas, le Kentucky, Tenessee, minessota, et le michigan.

Excursion à Tampa en Floride : visite du parc national de Bryce Canyon

Bryce Canyon se situe dans l’Etat de l’Utah. Il est devenu un parc national en 1928. Il fait partie de ce qu’on appelle le Mighty Five, qui regroupe les 5 grands parcs de l’Utah, avec Zion, Capitol Reef, Arches et Canyonlands. Petit par la taille mais grand par la beauté, ce parc doit sa renommée à ses célèbres formations géologiques, les Hoodoos, que l’on pourrait traduire par “Cheminées de fées” ou encore “Demoiselles coiffées”. Ces formations géologiques sont dues à l’érosion du plateau de Paunsaugunt qui recouvrait la région. Même si certains peuvent penser que Bryce Canyon est en milieu désertique, il faut savoir que c’est un parc situé en haute altitude puisque le point culminant de ce dernier est situé à plus de 2700 m de hauteur et que l’altitude moyenne du parc se situe aux environs de 2400 m. Situé le long d’un haut plateau au sommet du grand escalier, les hautes altitudes du parc comprennent de nombreuses communautés de vie, un ciel sombre fantastique et des merveilles géologiques qui défient toute description. C’est la raison pour laquelle, en hiver, il y a souvent de la neige à Bryce Canyon et que même en été, le matin de bonne heure, une petite laine n’est pas superflue. 

Le parc national de Yellowstone

Le parc national de Yellowstone (tout premier parc naturel des USA créé en 1872) s’étend sur près de 9 000 km2 et se situe à une altitude moyenne de 2 400 m (le Mont Washburn culmine à 3 116 m). Si deux tiers des geysers de notre planète sont concentrés à Yellowstone, la figure la plus emblématique du  sans nul doYellowstone  national park reste le célébrissime Old Faithful (vieux fidèle) qui éblouit chaque été près de 3 millions de curieux venus l’admirer. Mais les charmes de Yellowstone sont infinis : bassins aux mille et une couleurs, Grand Canyon de Yellowstone aux tons fascinants creusé par la rivière du même nom se jetant dans le plus grand lac de montagne d’Amérique du Nord et donnant naissance à de vertigineuses chutes d’eau, phénomènes géothermiques intrigants, captivante vie sauvage… autant de particularités qui en font un lieu extraordinaire, unique au monde. Si Yellowstone est si différent des autres parcs, c’est parce qu’il se trouve sur une caldeira, un haut plateau (en partie recouvert de forêts dont environ un tiers a brûlé lors des feux de 1988) et que sous ce plateau sommeille un supervolcan. Il se réveillera un jour, on ne sait quand, mais il se réveillera. 

La Caroline du Nord Tampa

La Caroline du Nord est un État du Sud des États-Unis. Sa capitale est Raleigh, et sa plus grande ville est Charlotte. Avec une superficie de 139 509 km carré, l’État est le 9e du pays par sa population et le 28e par sa taille. Longeant l’océan Atlantique à l’est, elle est bordée par la Caroline du Sud et la Géorgie au sud, le Tennessee à l’ouest, et la Virginie au nord. Territoire colonisé et occupé par les Européens dès le XVIe siècle, la Caroline du Nord est l’une des Treize Colonies qui fondèrent les États-Unis d’Amérique. Elle est divisée en cent comtés. En grande partie rurale, elle présente des paysages divers, entre les plateaux du Piedmont, les îles des Outer Banks et le Cap Hatteras, et les Blue Ridge Mountains, partie de la chaîne des Appalaches. Le Mont Mitchell, point culminant de l’est des États-Unis, se trouve dans l’ouest de l’État. La Caroline du Nord est un Etat qui vous accueille en toute saison. C’est plus de 400 kilomètres de côte fabuleuse le long de l’Atlantique, des pics montagneux et des forêts nationales. Entre montagne et océan, vous découvrirez des paysages à la beauté naturelle qui s’étendent de la côte jusqu’au Great Smoky Mountains. La Caroline du Nord c’est aussi des villes aux scènes musicales florissantes, des brasseries animées, des phares historiques et des navires de guerre d’un autre temps. Dégustez des fruits de mer ou arpenter la fameuse route historique du barbecue pour tester les délicieuses spécialités locales culinaires. Profitez des terrains de golf magnifiques, des circuits de course automobile ou des merveilleuses îles barrières d’Outer Banks. Que vous recherchiez l’aventure ou la détente, la montagne ou la plage, le rythme de la vie urbaine ou la tranquillité de la nature, votre séjour en Caroline du Nord vous laissera des souvenirs inoubliables. 

Bryce Canyon

Le Bryce Canyon national park est un parc national américain situé dans le Sud de l’Utah. D’une superficie de 145 km carré, le parc est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d’années. Le parc Bryce canyon est constitué de zones élevées et semi-arides, et présente un ensemble d’immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l’érosion du plateau de Paunsaugunt. Bryce Canyon est un amphithéâtre naturel en forme de U aux formations géologiques spectaculaires. Du plateau à flanc de falaises au profond canyon en contre-bas, on ne cesse de s’émerveiller devant les hoodoos. Ces cheminées de fées aux couleurs orangées vives créés depuis des dizaines de millions d’années par l’érosion. Un hoodoo est une structure géologique formée par le gel, les intempéries et l’érosion. C’est un pilier de grès étroit, avec sur le dessus une roche plus dure et donc moins usée. Cela crée les colonnes en forme de champignon caractéristiques, chacune avec une personnalité propre. Bien que les hoodoos soient dispersés dans les régions désertiques, nulle part au monde ils ne sont aussi abondants que dans  Bryce Canyon. Ce n’est pas pour rien s’il a été élu l’un des plus beaux parcs nationaux des Etats-Unis par le National Park Service, organisme qui gère les différents parcs et sites nationaux du pays. Bryce est canyon est tout simplement sublime. Ils se forment généralement dans les zones où une épaisse couche de roche relativement molle, comme le mudstone, le grès mal cimenté ou le tuf, est recouverte d’une fine couche de roche dure, comme le grès bien cimenté, le calcaire ou le basalte. La roche tendre s’use peu et cela crée les colonnes en forme de champignon caractéristiques, chacune avec une personnalité propre.

Riverwalk

La Tampa Riverwalk longe la rivière Hillsborough à Tampa, en Floride. De jour comme de nuit, la Tampa Riverwalk, longue de 4 km, est le moyen idéal de se déplacer entre les hôtels, restaurants, musées et parcs de festivals populaires du centre-ville. La nuit tombée, le Riverwalk devient une toile sur laquelle les couleurs de la lumière changent. Il relie les attractions populaires du centre-ville comme des joyaux sur une corde. Partiellement recouvert de voiles pour vous protéger du soleil, vous vous rendez au Musée d’art de Tampa. Devant elle, il y a des fontaines avec des jeux d’eau, un Eldorado pour les enfants. Une promenade sur la Riverwalk offre une vue impressionnante sur les gratte-ciel du centre-ville. Le Riverwalk s’étend le long de la plus grande partie du centre-ville de Tampa, du Channelside District West au Centre de convention de Tampa et au nord de la rive est de la rivière Hillsborough jusqu’au parc des travaux hydrauliques de Tampa Heights.

Dakota du Nord

De nombreuses personnalités légendaires ont marqué l’histoire du Dakota du Nord. Lewis et Clark, Sakakawea, George Custer et Sitting Bull ont tous vécu des aventures hors du commun au Dakota du nord. Pour sillonner les chemins qu’ils ont parcourus il y a bien longtemps, suivez les traces des membres de l’expédition Corps of Discovery sur le Lewis & Clark Trail ou parcourez librement le Theodore Roosevelt National Park. Découvrez les bisons et les chevaux sauvages qui évoluent dans le parc et admirez le paysage sauvage qui a inspiré le 26e président des États-Unis. De nos jours, les explorateurs comme les amateurs de plein air peuvent encore venir découvrir ce qui fait du Dakota du Nord un lieu mythique. Quelle que soit votre destination, vous trouverez de très bons restaurants, des galeries d’art local et régional, des événements captivants et des paysages magnifiques.

Great Smoky Mountains

Situés au sud des Appalaches où ils s’étalent sur plus de 2 000 km², les Great Smoky Mountains forment le parc national le plus visité des États-Unis où se concentrent une grande partie des activités de loisir et d’aventure disponibles au Tennessee et en Caroline du Nord. La randonnée, le bivouac et les balades à cheval sont les activités les plus courantes mais le parc offre également la possibilité de découvrir le quotidien des Amérindiens Cherokee et des colons européens qui autrefois y avaient établi leur foyer. Ce parc a pourtant failli ne jamais voir le jour. En 1934, époque à laquelle le Congrès des États-Unis décidait de faire des monts Great Smoky un parc national, environ 80 % de l’étendue de ses forêts étaient décimées et une grande partie de son territoire avait été privatisée. Grâce aux aides financières apportées par les États du Tennessee et de Caroline du Nord ainsi qu’aux donations de généreux défenseurs de l’environnement, le National Park Service a pu racheter les exploitations forestières et les terrains de plus de 1 200 propriétaires. Le laborieux travail de restauration visant à redonner aux montagnes leur gloire d’antan pouvait alors commencer. Les Great Smoky Mountains (smoke signifiant fumée) tirent leur nom de la brume naturelle qui envahit chaque matin les vallées du parc national en raison de la forte humidité et des composés organiques libérés par la végétation dense qui recouvre le territoire. Les jours ensoleillés, humides et calmes sont particulièrement propices à une brume épaisse. Les Cherokee l’avaient surnommée shaconage (« fumée bleue »). Séduits par l’expression, les européens arrivés dans la région dans les années 1790 ont donc choisi de nommer ces montagnes en adaptant la traduction d’où son nom le Smoky mountains. Profitez de cette experience unique avec vos enfants en allant à tampa pour voir le smoky mountains.

Death Valley 

Connu aussi sous le nom de la Vallée de la Mort, le Death Valley peut paraitre effrayant de part son nom, ses caractéristiques, ses paysages mais si on suit les règles afin d’appréhender correctement les lieux at ainsi apprivoiser la bête, il demeure un des parcs offrant le plus de curiosités géologiques et des tas de choses à voir qui seront un ravissement pour vos yeux et qui vous feront vite oublier le côté démoniaque des lieux.  Il est situé  à l’est de Sierra Nevada. Le parc death valley est tellement grand et il y a tellement de choses à voir et à faire qu’on ne parlera ici que de la partie sud du parc, la partie nord sera décrite dans un second article.

Le Colorado : un paradis pour les amateurs d’aventures au grand air.

En plus d’être une destination de ski, de rafting et de randonnée de renommée mondiale, le Colorado possède quatre parcs nationaux et huit monuments nationaux où apprécier un grand nombre d’activités, observer la faune, visiter des sites d’intérêt et admirer l’œuvre de Dame Nature. Vous commencerez votre voyage dans la ville de Denver et découvrirez des paysages naturels dont seul le Colorado a le secret, alternant entre forêts luxuriantes, puissantes rivières, plaines venteuses et grandes dunes. Avant de partir, pensez à faire de la place sur la carte mémoire de votre téléphone ou de votre appareil photo.