Protection solaire : votre passeport pour une peau en bonne santé

Publié le : 25 novembre 20206 mins de lecture

Récemment, une agence de réglementation des aliments et des médicaments a annoncé les changements apportés aux étiquettes des écrans solaires afin de mieux informer les consommateurs. Oui, l’étiquette que vous avez l’habitude de lire contient des informations qui provoquent beaucoup de confusion. Lorsqu’il s’agit de la peau et du soleil, il est important qu’il n’y ait aucun doute étant donné qu’une exposition excessive et non protégée représente l’un des plus grands dangers pour le corps et le visage.

Des protecteurs de spectre étendus

Lorsqu’une protection solaire passe le test de règlementation et testé comme étant un produit qui protège réellement la peau contre les rayons UVA et UVB, elle peut contenir la mention « protection à large spectre » sur l’étiquette. Cela signifie que la crème solaire ne se contente pas de prévenir les rougeurs entraînant une desquamation ultérieure, mais assure également la protection du visage et du corps contre les coups de soleil.

Après l’exposition au soleil : quels sont les meilleurs produits pour protéger et soigner la peau ?

Les rayons UVA pénètrent profondément dans la peau et provoquent des brûlures et leur intensité ne varie pas selon la saison. Les rayons UVB par contre varient en intensité et deviennent beaucoup plus forts de 10 h à 16 h. Ils sont d’ailleurs responsables du cancer de la peau dans les zones les plus exposées. Il convient dans ce cas de toujours choisir une protection solaire qui vous préserve à la fois des UVA et des UVB.

Écran solaire total et capacité étanche

Désormais, on n’autorise plus les protections indiquant « écran solaire » ou « waterproof ». En réalité, une fois entré dans l’eau, le protecteur diminue en efficacité, et cela, que vous vous baigniez dans la mer ou une piscine. De même, le produit agi moins lorsque vous avez beaucoup transpiré du coup il faut toujours le réappliquer. En d’autres termes, il ne sert à rien de mentionner que le soin est étanche.

Le terme « bloqueur » ou protection totale a déjà été interdit sur les étiquettes, car il prête à confusion. En réalité, lorsque l’utilisateur lit cette mention sur l’emballage du produit, il pense être totalement protégé pour le reste de la journée, ce qui n’est pas vrai. En effet, il est essentiel de renouveler l’application de la crème solaire toutes les deux heures notamment en cas d’exposition directe au soleil.

SPF inférieur à 15

Si le SPF d’un écran solaire est inférieur à 15, la règlementation exige du fabricant une indication claire sur l’étiquette mentionnant que le produit ne contribue pas à prévenir le cancer ou le vieillissement prématuré de la peau. N’oubliez pas que l’abréviation SPF signifie « sun protection factor » ou indice de protection solaire. Idéalement donc, vous devriez opter pour un filtre avec un SPF 30. Ce chiffre indique que vous êtes 30 fois plus protégé contre les rayons UVB, c’est-à-dire qu’il faudra 30 fois plus de rayonnement solaire UVB pour déclencher un coup de soleil.

Tant que vous appliquez une crème solaire de bonne qualité, vous pouvez économiser, mais il vaut mieux être généreux pour la bonne santé de votre visage et de votre peau. Si vous avez une peau claire, privilégiez un indice SPF 50 pour être plus sûr. L’idéal est de laisser agir la crème 20 ou 30 minutes avant de sortir au soleil, ainsi la protection sera déjà active une fois que vous serez exposé.

Toujours bien se protéger !

Maintenant que vous connaissez ces changements, vous devez vous rappeler quelques précautions de base. Le filtre solaire s’utilise aussi en hiver, c’est vrai, même s’il pleut, il faut l’utiliser. En effet, les rayons ultraviolets sont toujours présents, tant la saison hivernale que les jours de pluie. Même au travail, vous devez les utiliser notamment en cas d’exposition aux lampes fluorescentes.

Il faut par ailleurs penser à changer le soin protecteur si votre peau devient rouge même après l’avoir appliqué tous les jours. Cela signifie en effet que la crème solaire ne fonctionne pas sur vous. Le soleil a un effet cumulatif, c’est-à-dire que si vous vous exposez trop sans les soins nécessaires, les effets néfastes n’apparaîtront que plus tard. Au bout de quelque temps, la peau sera tachée et pleine de rides prématurées. En ce sens, l’avantage de la protection solaire réside dans le fait qu’elle filtre les rayons ultraviolets pouvant modifier l’ADN de la peau et provoquer un cancer.

Sur le marché, vous trouverez des protections solaires sous différentes formes : crème, lait, gel, spray, etc. Il est conseillé de solliciter les avis de votre dermatologue pour trouver le soin protecteur adapté à votre corps et surtout votre visage et votre type de peau. Il pourra par ailleurs vous indiquer le type de produits qui vous convient le mieux en fonction de vos habitudes. De plus, ce praticien peut vous recommander les meilleurs marques et filtres sur le marché.

Plan du site